Questions

Chiropratique, chiropractie, chiropraxie… Mais qu’est ce que c’est ?

L’Association Française de Chiropratique a décidé d’utiliser la nomenclature francophone international sur la profession. C’est pour cela que le terme chiropratique a remplacé le terme chiropactie ou chiropraxie. Aujourd’hui, vous pouvez croiser tous ces termes donc ne vous inquiètez pas, le mot est différent mais le praticien est le même.

Qu’est ce qu’une subluxation vertébrale ?

La subluxation est un concept typiquement chiropratique qui correspond à une fixation articulaire qui par la suite va engendrer des troubles musculaires, articulaires et neurologiques. La cause d’une subluxation peut tout aussi bien être physique (chute, manque de sport, accident, port de charge trop lourde…), que chimique (pollutions, toxines, non respect des dosages médicamenteux…), que psychologique (stress, choque émotionnel…). La subluxation peut engendrer des douleurs, inflammations, mauvaises digestions, maux de têtes… La chiropraticien est là pour déterminer la cause de la subluxation et ainsi aider le patient à se sentir mieux.

Quelle est la différence entre un chiropracteur, un osthéopathe, un kinésithérapeute…?

L’ostéopathie a plusieurs cursus possibles (des écoles en 3 ans, d’autres en 5 ans et enfin des formations supplémentaires sur quelques week ends pour les médecins, kinésithérapeutes…) La formation d’un osthéopathe à un autre est différente. Les manipulations cervicales se font sous prescriptions médicales contrairement à la chiropratique qui est une profession de première intention.

La kinésithérapie, elle, est spécialisée dans la rééducation fonctionnelle et la réadaptation par les massages et autres moyens adéquats. La durée des études de kinésithérapie est de trois ans après le baccalauréat. Le diplôme est, bien sûr, reconnu. Les kinésithérapeutes ne sont pas formés à la manipulation vertébrale.

Le chiropraticien est le seul professionnel spécialisé dans la pratique des ajustements vertébraux. Plusieurs générations de chiropraticiens dans le monde ont mis au point, avec le temps et l’expérience, des techniques codifiées et unifiées. Celles-ci ont été améliorées avec la recherche scientifique. Grâce au développement scientifique de leur profession, les chiropraticiens sont les leaders en matière de recherche publiée et indexée sur medline en ce qui concerne les manipulations articulaires et les soins conservateurs de la colonne vertébrale. Elle est la première profession de santé manuelle au monde. Elle exige 6 années d’études pour aboutir sur un diplôme international.

Qu’est ce qu’un ajustement ?

Tout d’abord, un ajustement chiropratique est indolore. Le chiropraticien va exercer une impulsion avec une ligne de correction spécifique. Le but est de mobiliser l’articulation afin de corriger la subluxation.

Pourquoi entend on un bruit lors de l’ajustement ?

Lors de l’ajustement, la chiropraticien exerce une impulsion sur l’articulation concernée. Chaque articulation contient de la synovie (liquide qui nourrit le cartilage et permet de lubrifier l’articulation pour une meilleur glissement) qui est sous pression. Pendant l’ajustement, il y a un changement de pression rapide qui crée une bulle d’air à partir de la synovie. Cette formation de bulle d’air est responsable du bruit. Ce bruit peut paraître beaucoup plus impressionnant au niveau des cervicales car les articulations sont plus proches de l’oreille et donc la résonance est augmentée.

L’ajustement est-il dangereux ?

Cet acte chiropratique permet de restaurer la fonction articulaire normale grâce à l’application précise d’une force définie en direction et en intensité sur une vertèbre ou un segment ostéoarticulaire donnés. Cet acte, lorsqu’il est pratiqué par un chiropraticien diplômé, induit une absence total de danger.

Qu’est ce que l’homéostasie ?

On nomme homéostasie le processus physiologique qui coordonne le maintien de l’état d’équilibre dans le corps. Jour après jour, le corps est bombardé de stimuli extérieurs auxquels il doit faire face. Que ce soit lors d’une simple marche, d’un goûter entre amis, du sommeil ou lorsque vous vivez des stress émotifs tant positifs que négatifs, le corps doit continuellement s’adapter. Son but : maintenir un état d’équilibre pour demeurer en santé.

L’homéostasie et la chiropratique ?

Pour favoriser l’état d’homéostasie, il faut que les organes du corps aient des réponses adéquats ainsi que le système hormonal. Mais qui gouverne tous ces systèmes? Le système nerveux. Et oui, le chiropraticien est là pour que l’influx nerveux circule bien, qu’il fasse bien la liaison entre le cerveau et les organes…